Artagos

Prophète et boucher chevalin, fondateur de l’artagisme. (Kushish 252 –Océan Pacifique 304)


 On ne connaît pas la véritable identité d’Artagos, mais il semble qu’il ait adopté un nom grec par snobisme. Boucher de père en fils, Artagos reprend l’affaire familiale vers 273. Il vend sa boutique en 280 et s’enfuit dans le désert avec une vieille dame qu’il a confondu dans l’obscurité avec une jeune fille qu’il voulait enlever. La vieille dame est très moche, mais elle cuisine remarquablement bien. Artagos devient gros et s’ennuie dans sa grotte cachée. C’est ainsi qu’il se découvre une passion pour la sieste. Du 4 janvier 286 au 19 mars 287, un ange vient le visiter dans son sommeil et lui raconte des tas de choses sur l’origine du monde, puis s’en va. Artagos entreprend de dessiner les révélations de l’ange sur un vieux bout de parchemin, suite à quoi il se rendort.

Il est réveillé par des chrétiens énervés qui veulent le molester, et s’enfuit sans se retourner : il court pendant des années, maigrit beaucoup, et se noie dans l’Océan Pacifique en 304. Nul ne sait ce qu’il est advenu de la vieille dame.


Patati patata