Billendrop (Charles-Maxwell)

Physicien britannique. (Coxham (Pays de Galles) 1643 – disparu en 1726).


Charles-Maxwell Billendrop est initié à l’astronomie, aux mathématiques et à la flûte à bec par son père, le Révérend Charles-Thomas Billendrop, chirurgien amateur. Développant très tôt un intérêt marqué pour les sciences, Charles-Maxwell Billendrop ne peut cependant suivre un cursus conventionnel. En effet, bien qu’étant très corpulent et adoptant la forme d’une boule de 1,26 mètres de diamètre, Charles-Maxwell Billendrop ne peut pas tenir sur le sol, et il est irrémédiablement attiré vers le ciel. Pour éviter toute ascension dont les conséquences pourraient être dramatiques, sa mère l’habitue dès sa naissance à être solidement attaché au sol avec une corde.

Adversaire acharné d’Isaac Newton, il n’a de cesse de contester la théorie de la gravitation universelle, en se citant lui-même comme exemple.

Exception unique, Charles-Maxwell Billendrop suscite d’avantage de rires que d’adhésion à ses thèses. Malgré une vie de labeur au service de la science, le malheureux physicien finit ses jours dans la misère. Sa corde ayant été rongée par des rats, il disparait dans le ciel de Londres.


Patati patata