Chlorostome

Tumeur ophtalmique, très jolie pour le malade mais insoutenable pour les autres.

Les premiers symptômes du chlorostome sont la coloration des yeux en vert, accompagné d’une tendance à les garder grand ouverts, même pendant le sommeil. En quelques jours, les yeux se recouvrent de sécrétions épaisses et abondantes. Le malade voit le monde à travers un joli filtre vert pomme et ne s’inquiète de son mal qu’à partir de l’apparition de la douleur, au stade final du chlorostome. A la phase ultime du chlorostome, très douloureuse, l’œil se liquéfie et coule hors de l’orbite, tandis que le malade se plaint. Il n’existe pas de remède à cette affection, heureusement très rare, si ce n’est l’isolement du malade afin de le soustraire à la vue des bien portants.

Patati patata