Dauphin jaune

Cétacé présent sur l’ensemble des océans.


Le dauphin jaune doit son nom à Sir Edmund Whalburce. Il se caractérise par la couleur verte de sa peau (ce qui laisse à supposer que Sir Whalburce voyait mal les couleurs).  Sa taille varie entre 2 et 3 mètres, pour une masse de 80kg en moyenne, les plus gourmands pouvant atteindre les 150kg. Le dauphin jaune est apprécié des jeunes marins pour son tempérament facétieux, et les sauts amusants qu’il effectue hors de l’eau en faisant entendre un cliquetis des plus cocasses. En revanche, après plusieurs années de carrière, un marin ne peut plus supporter l’agitation incessante des dauphins jaunes, et il n’est pas rare que l’équipage des bateaux au long cours passe ses nerfs en faisant exploser des dauphins jaunes, ou en les blessant de façon à ce que leur sang attire des requins qui les dévorent ensuite avec férocité.

Les Japonais chassent le dauphin jaune de manière déraisonnable, mais rien n’y fait, le cétacé crispant écume toujours les mers en grand nombre. Le film d’anticipation « James Briston », inspiré du nom du premier dauphin jaune connu, raconte l’amitié entre une petite fille et un dauphin jaune. A l’adolescence, l’héroïne assassine le dauphin avec des déchets industriels et mène une campagne d’éradication des dauphins jaunes, mais elle meurt écrasée, et le monde tombe entre les nageoires des dauphins jaunes.


Patati patata