Ghab’dibi

Massif montagneux d’Afrique de l’Ouest, situé sur le territoire de l’actuel Niger.

Géographie : Le Ghab’dibi s’étend sur une distance de 1,03 mètres du Sud-Ouest au Nord-Est et culmine à 27 centimètres au sommet du Mont Nyamidibi. C’est la plus petite chaîne de montagnes connue. Par conséquent son climat est étroitement lié à celui de la plaine qui l’entoure. Le Ghab’dibi se serait formé il y a 128 554 876 ans, en dépit de tout bon sens, ce qui suscite une vive indignation au sein de la communauté scientifique.

Toutefois, son exploration à la loupe par Sir Edmund Whalburce, le 16 avril 1884, s’est révélée fort distrayante.

Faune : Le Ghab’dibi est habité par le scarabée Claude Mirlon, sauf entre le 1er et le 15 août, période de ses congés annuels.

Flore : La ciboulette et le persil cultivés par Claude Mirlon se développent dans les vallées, tandis que les flancs du Nyamidibi sont recouverts des trèfles endémiques du Ghab’dibi.

Histoire : Position peu stratégique, le Ghab’dibi n’a jamais été revendiqué par personne. Il arrive que des fourmis s’en emparent en l’absence de Claude Mirlon, mais aucun conflit ne s’est jamais déclaré entre les deux espèces. Dans la nuit du 8 au 9 août 1991, le Ghab’dibi a disparu, écrasé par un troupeau de vaches. Reconstruit l’année suivante en grès rose des Vosges, le Ghab’dibi est classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis le 4 septembre 2003 à 16h15.

Patati patata