Fruzzes

Peuple originaire d’Asie Centrale. Le nombre de Fruzzes dans le monde est estimé à 31 678 personnes.


Les Fruzzes, ou Fruzhes, ou Fruzes, ou Fruses, ou Frudzes, ou Furuzes, ou Firudzes, sont connus depuis l’Antiquité, notamment par les Sumériens qui leur jetaient des cailloux pour leur faire mal. D’après les tablettes de Pikish, un Royaume Fruzze aurait vaguement fait parler de lui au IIe millénaire avant notre ère. Les Fruzzes y sont décrits comme de petits bonshommes maigrichons, chevauchants des poneys à la robe rousse. D’abord guerriers nomades, les Fruzzes se sédentarisent après le vol de leurs poneys par les Hittites. Bâtisseurs, ils fondent de gros villages, comme Pshik, Tsanouth, ou Mikik, détruits par des expéditions égyptiennes au début du 1er millénaire avant JC. En -330, Alexandre le Grand écrase l’armée fruzze avec son cheval.

Sous la domination romaine, les fruzzes sont réduits en esclavage et régulièrement servis en apéritifs aux fauves. C’est au Ier et IIe siècles que les Fruzzes commencent à migrer, lassés de toute cette maltraitance : c’est la Première Diaspora fruzze. A partir du IXe siècle, les Fruzzes sombrent dans l’oubli. Toutefois, certaines familles fruzzes ont prospéré, en mettant leurs talents d’éleveurs de poneys au service des Empereurs de Byzance, qui les piquent avec des épingles. Au XIXe siècle, l’aventurier et éleveur de poneys Bakak Pluvik fonde le Mouvement Nationaliste Fruzze (Fhruzhkik Tshutut Gvadalikz) qui donnera naissance à la République Fruzze (Fhruzhkik Plivkik Rheshpviplik).


Histoire de la République Fruzze :

  • 14 avril 1883 : fondation par Bakak Pluvik, qui est élu président.
  • 21 avril 1883 : un séisme détruit la moitié de la capitale Bhikikva.
  • 2 mai 1883 : un incendie (dû au séisme) ravage l’autre moitié de Bhikikva.
  • 17 mai 1883 : des pluies torrentielles éteignent l’incendie, mais emportent ce qui reste de Bhikikva dans des coulées de boue.
  • 19 mai 1883 : la Révolution éclate. Les Fruzzes molestent Bakak Pluvik et s’en vont avec leurs poneys. La République Fruzze est vidée de ses habitants et pleine de bouillasse. C’est la Seconde Diaspora Fruzze.

Aujourd’hui, les Fruzzes sont présents sur tous les continents, où ils vendent des poneys. La République Fruzze existe encore, mais on n’arrive plus à la retrouver.