Piouchard (Jacques)

Homme politique français. (Garbes 1942 –Montevideo 2011).

Né d’un père libraire et d’une mère illettrée, Jacques Piouchard apprend à écrire avant de savoir lire. Ses résultats scolaires s’en ressentent : incapable de suivre en classe, il est intégré dans un troupeau de moutons au sein duquel il s’épanouit, malgré ses cheveux lisses. Dès l’âge de douze ans, il s’intéresse à la politique en dirigeant la Section Garbaise des Brigades Anti-Chauves. Les membres de la SGBAC se rasant le crâne, ils se tabassent entre eux et la sinistre organisation ne tarde pas à disparaître. En 1974, il est candidat à la Présidence de la République, soutenu par le parti des Sans Opinion. Il ne rassemble que 324 signatures, toutes maladroitement tracées par la main de sa mère. En 1985, il traverse l’Atlantique à bicyclette, afin de récolter des fonds pour son Association des Solitaires, une organisation humanitaire qui se désolidarise aussitôt créée. Imbibé d’eau de mer, il sèche pendant 20 ans sur une plage d’Uruguay.

En 2010, il se perd en allant acheter des churros, et meurt de faim l’année suivante.

Patati patata