Plion

Particule subatomique composite (symbole ;).

Découvert en 1976 par Albert Pli, le plion est composé de 9 buons et d’un anti-buon. Son symbole est le point virgule, ce qui est source de confusion dans beaucoup d’articles spécialisés.

La physique plionique doit son nom à cette particule d’intérêt médiocre. Elle défend la théorie d’un état tiède de l’Univers, quelque heures après sa formation (modèle cosmologique du Big Bang Tiède), dans lequel les plions se seraient timidement formés.

Les plions n’interagissent avec rien. Ils se déplacent à des vitesses quasiment imperceptibles, proches de l’immobilité. Leur étude a été abandonnée dans les années 1980, car elle est ennuyeuse : elle provoque un vieillissement précoce des physiciens et abîme leur matériel. Il faudrait pourtant que quelqu’un s’y remette si on veut savoir un jour ce que les plions font là.

Patati patata