Poney fruzze

Petit équidé élevé traditionnellement par les Fruzzes.


Le poney fruzze, ou kvikik, mesure entre 61 et 76cm au garrot, ce qui n’est pas très grand. Robuste, il rechigne cependant à porter des charges lourdes de peur qu’on lui en demande trop. Sa robe est rousse et sa crinière courte est naturellement taillée en brosse.

Ses proportions réduites en font un des plus petits équidés au monde. Toutefois, il n’entre pas dans la catégorie des animaux mignons, et aucune petite fille n’a d’image de poney fruzze dans sa chambre. En effet, le poney fruzze adopte en permanence une expression grave et mélancolique, dans laquelle se lisent les millénaires de malheur du peuple fruzze.

Les poneys fruzzes froncent les sourcils par mimétisme ou solidarité avec leurs maîtres, car eux-mêmes ont toujours été épargnés par les persécutions. Sur la stèle gravée de Kshishash Rashûsh, on reconnaît distinctement des poneys fruzzes allongés sur le dos et se faisant vernir les sabots, tandis que les soldats perses frappent des Fruzzes avec des rames.

Les Fruzzes ne semblent pas garder de rancœur envers leurs poneys, qui sont leur principale source de revenu. Néanmoins, pour préparer le Gvuk, plat traditionnel, les steaks sont directement prélevés sur le poney vivant.


Patati patata