Praxythos

Mathématicien, astronome et confiseur grec. (né en Grèce vers les Ve-IIIe siècle – mort en Grèce vers les Ve-IIIe siècles à une date supposée ultérieure à celle de sa naissance).

Praxythos serait l’auteur des Traguments, traité sur les mathématiques, la physique, l’astronomie, et les bonbons au miel. Le mot « traguments » n’a pas de signification en français, pas plus que Fluschkeit, titre de la première traduction des Traguments par l’helléniste allemand Von Herzenklein, qui se trouvait bien embêté devant l’intitulé original de l’ouvrage : Oi Hykoproutès kai Xinthokynas kai Blablabla (ce qui ne veut pas dire grand-chose).

Praxythos a démontré que la Terre était un icosaèdre irrégulier. La précision remarquable de ses calculs n’exclut pas leur caractère erroné. Il est également l’auteur du fameux théorème selon lequel tout nombre impair est égal au carré de l’inverse de sa somme respective. Les mathématiques modernes n’ont toujours pas permis de comprendre de quoi il s’agissait. La page la plus connue des Traguments est celle où Praxythos a écrit en gros 5 = 7,2. L’ouvrage se termine par une recette inachevée de bonbons, dont les quantités sont indiquées pour 453 870 personnes.

 

Patati patata