Ragdebaut (Saint-)

Roi des Practes ( ? 464 – Reims 558). Fils du roi Clardawulf-le-Gros, et de Bethsinde de Thouge, Ragdebaut est le cadet d’une fratrie de 26 enfants.

  • 472 : Ragdebaut tue accidentellement 11 de ses frères en jouant au bilboquet. Ses 13 sœurs survivent, ainsi que le robuste Frumir, son frère aîné.
  • 480 : Lors d’une partie de chasse, Ragdebaut bouscule son gros père : Clardawulf tombe, roule pendant trois jours et disparaît dans le Rhin. Bethsinde entre au couvent, et meurt.
  • Frumir devient roi des Practes, malgré le poteau que Ragdebaut lui a planté dans le ventre. Pendant que Frumir se fait soigner, Ragdebaut épouse la plus jolie de ses sœurs, Mucthilde, et échange les 12 autres contre une meute de loups.
  • Remis de sa blessure, Frumir se fait attaquer par des loups. Ecorché vif et cul-de-jatte, le robuste roi des Practes s’en sort de fort bonne humeur. Il épouse la princesse aveugle Gastegonde, qui lui donne 32 héritiers.
  • 484 : Ragdebaut échange Muchtilde contre un requin, et épouse sa nièce Hereltrude, fille aînée de Frumir.
  • Dans son sommeil, Frumir se fait attaquer par un requin. Très gros dormeur, il ne s’aperçoit de rien. Manchot et borgne, il règne tranquillement.
  • 486 : Ragdebaut écrase Frumir avec un château effondré, mange Gastegonde et noie ses neveux.
  • Devenu Roi des Practes, Ragdebaut se convertit au christianisme.
  • 491 : lors de la guerre contre les Fructères, Ragdebaut convertit de force 8972 guerriers, puis les pend.
  • 494 : lors de la guerre contre les Astaraves, Ragdebaut décapite 16837 païens.
  • 508 : lors de la guerre contre les Vergarectes, Ragdebaut brûle 31612 personnes.
  • A partir de 512, Ragdebaut se calme, et fonde des monastères blindés : il y enferme des centaines de gens.
  • En 558, Ragdebaut est poignardé à mort par son petit-fils Tharbogant : « Je m’en fous, je suis super vieux ! » déclare-t-il en expirant.
  • Ragdebaut est canonisé en 1263.

Patati patata