Schweinstrucht

Philosophe allemand. (Leipzig 1712 – Leipzig 1793).

 Né dans une famille dont les membres n’arrêtaient pas de penser à haute voix, Schweinstrucht développa très tôt des idées originales. Influencé par Theophrast Wallenfrend, Samuel Broschwald, ou le français Roger Hippe, Dietrich Schweinstrucht est le père du permalogisme, un raisonnement formulé en même temps qu’il vient à l’esprit. Schweinstrucht émettait des permalogismes toute la journée, même en mangeant.

Exemples de permalogismes :

« L’homme qui se voit plus grand que son cheval est celui qui ne craint personne, ou celui qui a un poney. »

« Si les fourmis savaient parler, on ne les entendrait pas, car elles sont trop petites. Autant qu’elles se taisent. »

« Le jour où l’Homme pensera qu’il pense ce qu’il pense parce qu’il le pense vraiment, il pensera penser en pensant qu’il pense, et pensera à ce qu’il pense penser, et il n’aura plus la tête à ce qu’il fait. »

Patati patata