Tépideuse

Appareil permettant de produire et conserver une température tiède.


Inspirée des garde-manger traditionnels, la caisse en bois de François Bonche est présentée au Roi Louis XVI en 1784. Pratique et peu coûteuse, la bonchette permet de partir pique-niquer en gardant les aliments au tiède. La Révolution détruira tous les modèles et interdira la bonchette, qu’elle voit comme le symbole des privilèges de la noblesse, tout en reconnaissant que manger tiède n’est pas un luxe.

C’est en 1862 que l’ingénieur Marc-André Lougnac de la Plie invente un système de réservoir à eau tempérée, le tépidron, qu’il installe sur une armoire métallique étanche : la tépideuse est née.

La tépideuse reproduit exactement la température ambiante, et ne peut fonctionner qu’entre 12°C et 18°C. Cependant, grâce à une habile campagne publicitaire, Lougnac de la Plie convainc quelques restaurateurs de s’équiper d’une tépideuse. Puis, vient le tour des foyers aisés.

Fondée en 1902, la Société Lougnac-Electral produit et commercialise des tépideuses.

En 1923, une famille sur 5000 est équipée d’une tépideuse.

Dans les années 50, le goût du public évolue vers les boissons fraiches et les crèmes glacées. Après presque un siècle d’inutilité, la tépideuse disparaît des cuisines.

Une tépideuse de 1895 est visible au Musée des Arts Ménagers et Décors de Jardin de Carmonville.


Bavardages

Patati patata