Vie et mort de Jean-Christophe Toubet

Vie et mort de Jean-Christophe Toubet : 2642ème et dernier roman d’André Gavadoux, paru en 1913.


Jean-Christophe Toubet, une jeune fille au prénom inadapté, travaille durement comme aiguiseuse de hérissons dans un élevage traditionnel du Brougy. Devenue aveugle suite à une sévère réprimande du fermier, elle se trompe de chemin en rentrant des champs et se fait attaquer par des renards. Jean-Christophe est sauvée in extremis par François Miglot, un jeune derviche tourneur qui lui apprend les rudiments de la pelotte basque. Ensemble, ils vont fonder une famille, un temple inca et une fabrique de peaux de saucisses.

André Gavadoux est mort en se relisant.


Patati patata